5 erreurs qui créent de la frustration financière

5 erreurs à eviter avec l'argent et 3 choses à faire pour sortir de la frustration financiere

1. Quand la loi d’attraction est mal comprise


« Demandez et vous recevrez »
Il est nécessaire de sortir de l’ésotérisme stérile.

Nous sommes notre propre baguette magique, c’est vrai.
Et mieux nous la connaissons, plus sa valeur augmente alors que nous apprenons à mettre à profit la totalité de ce que nous sommes et disposons vers notre but spirituel, y compris l’argent.

Mais comme dit si bien l’adage : « les bonnes intentions sont comme des chèques sans provisions »


La vie demande des efforts, l’application des connaissances. Elle implique d’ouvrir son esprit, d’apprendre, de se discipliner, de penser et d’agir correctement pour impacter à plusieurs niveaux notre environnement.

 

 

2. Ne pas donner du sens à l’argent

 

Ce qui donne du sens à votre vie, ce n’est pas l’argent.

Mais pour la vie comme pour l’argent, si vous ne leur donnez aucune direction, il ou elle se perd dans la nature, il ou elle vous file entre les doigts.

Qu’allez-vous en faire et dans quel but ?
Allez-vous lui faire réaliser quelque chose d’important pour vous, pour vos proches, pour l’humanité ?

Pourquoi c’est valable, important pour vous ?


 » La principale raison pour laquelle les gens sont aux prises avec des problèmes financiers est qu’ils ont passé plusieurs années à l’école, mais n’ont rien appris en ce qui concerne l’argent. Il en résulte que les gens apprennent à travailler au service de l’argent… mais n’apprennent jamais à mettre l’argent à leur service.  » Robert Kiyosaki

 

3. Ne pas définir d’objectifs clairs et précis


Grosse erreur à laquelle je n’ai pas échappé.

On risque simplement de ne jamais y arriver en laissant insidieusement s’ancrer la culture des perdants et perdus d’avance avec ce mental de galère, de crise et autre catastrophe où rien ne peut marcher.

Ce qui donne beaucoup d’occasions de se plaindre à propos de l’argent et de la société, parce que si vous n’êtes pas clair avec ce que vous voulez, vous êtes dans le flou, pas dans le flow.

   

Définir ce que l’on veut vraiment permet les bons réglages mentaux, le focus  générateur de ressources en nous et autour de nous.

Donc, définir par étapes ce que nous voulons avec précision est d’une importance capitale.

Autrement, on est automatiquement connecté  à ce qui ne nous convient pas dans notre vie. Ça va pas aider pour changer les choses et créer du neuf.

 

4. Laisser sa pensée errer dans les croyances limitantes


Elles sont nombreuses. Les identifier et nous en extraire, c’est libérer l’espace, l’énergie nécessaire à de meilleures habitudes de penser, d’apprécier ce que l’argent nous permet aujourd’hui, de se sentir reconnaissant pour cela.

 

Pour les plus courantes,

  • Arrêter de croire à l’imposture de l’argent.
  • Arrêtez de croire qu’il faut travailler plus pour gagner plus
  • Arrêter de croire que le temps, c’est de l’argent parce que si vous avez du temps, c’est de l’Or.
argent: comment bien utiliser son temps et s'enrichir
5. Jeter son temps (cet or) par les fenêtres

 

  • L’utilisation que nous faisons de notre temps est fondamentale.
    Bien sur, il y a un temps pour profiter du soleil et du panorama.

 

  • Mais qui écoutons-nous ?

 

  • Avec qui passons-nous du temps ?

 

  • Que faisons-nous pour augmenter notre savoir Être, notre valeur ?

 

  • Nos actions nous rapprochent ou nous éloignent-elles de nos objectifs ?

 

  • Utilisons-nous ce temps intelligemment de manière constructive pour apprendre, réfléchir, se former, lire , appliquer, tester de nouvelles choses ?

 

  • Posons-nous la question de savoir si ce que nous avons décidé de faire est une dépense ou un investissement ;penser en terme d’investissement.

 

  • Ne pas perdre de temps ne signifie pas se précipiter ou brûler les étapes.
    C’est donner du temps à l’essentiel, aussi à la réflexion, au développement et au mûrissement.

3 choses à pratiquer avec ou sans argent pour sortir de la frustration financière

3 choses que j’ai apprises pour sortir de la frustration financière

« Les problèmes d’argent peuvent disparaître en un clin
d’œil, vous êtes abondant éternellement.
 » Neale Walsch de Conversation avec Dieu

1) Soigner en priorité sa relation à l’abondance de vie sous toutes ses formes


Éliminer les blocages internes qui limitent notre vision et notre vie, en ouvrant notre conscience d’abondance.

– C’est une question à la fois psychologique et spirituelle où l’imagination aussi prend sa part pour un travail en profondeur.

J’apprécie beaucoup le travail de Nathalie Cariou, coach en intelligence financière. Elle fait partie des personnes qui m’inspire dans ce domaine.

Pour muscler sa conscience d’abondance en quelques minutes seulement, voici 3 astuces de Nathalie Cariou en  vidéo .


L’important est de corriger les bugs, les illusions d’optique pour percevoir, capter plus de la vie, respirer et jouir de son existence indépendamment du niveau de ses finances.

 

– Prendre aussi le temps de faire quelque chose qu’on aime,  et qui ne coûte rien pour se mettre dans la bonne énergie.

J’utilise aussi  certains outils de transformation profonde proposés par Janette Bernissan.


Ils m’accompagnent en permanence dans la musculation de ma conscience d’abondance et d’une relation saine à l’argent.


Ça vaut le coup d’étudier cette page.
Je vous mets un lien ICI.

Vous  comprendrez ce qui bloque avec l’argent en découvrant des exercices pratiques et différents supports  pour l’élévation progressive et intérieure de votre point d’équilibre financier.

2) Trouver l’équilibre relatif à sa situation financière actuelle

 

– Accepter la situation ne veut pas dire se résigner, mais on peut à partir de là, changer ses habitudes dans ce domaine pour une gestion plus performante, optimisée et saine.

 

-Vous pouvez faire mieux avec ce que vous avez


– Mettre ses entrées et sorties sur papier pour avoir cette vision claire de ce que devient l’argent que l’on a, et estimer précisément le montant d’argent nécessaire pour couvrir tous nos besoins, les vitaux, les sociaux , de loisirs, de création et contribution.  Étudier ce qu’on peut lui demander de faire pour mieux nous aider.


– Ce n’est pas tant la quantité d’argent qui importe mais la manière dont on l’utilise.

 

– Diminuer ses besoins de consommation

-Traiter les addictions en tout genre

– Définir ses priorités en rapports à nos vrais besoins

 

– Diminuer ses dépenses et augmenter ses revenus dès aujourd’hui.

 

– Se fixer des objectifs intermédiaires, comme arrondir ses fins de mois par exemple.

 

– Adopter des plans et stratégies à ces objectifs, épargner systématiquement 10% de ce que l’on reçoit.

-Rester ouvert à cette possibilité en vous de recevoir plus si c’est ce que vous voulez, mais commencer par appliquer les bons conseils adaptés à votre situation.

 

3) Se créer un environnement favorable à tous les étages

– Développer sa capacité à stimuler positivement son environnement immédiat à peu de frais.

 

– Qu’êtes-vous prêt(e) à changer pour vous sentir bien ?
Choisissez ce qui vous fait du bien dans votre maison ou appartement, dans vos relations, votre temps libre et de loisirs, vos activités sociales

– Jouir, approcher, apprivoiser des choses qui nous intéressent et qui nous plaisent sans avoir nécessairement à les posséder.


Vivre ne consiste pas à accumuler des objets et des biens.

S’instruire de l’expérience et des habitudes de personnes d’un niveau supérieur au vôtre et qui ont fait leurs preuves. Par la lecture par exemple ou tout autre média.

A vous de voir si vous allez en sortir frustré ou enrichi.

A votre développement intégral

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge