7 dimensions d’intelligence créatrice avec Léonard de Vinci

Le « Maître mystérieux « un modèle de modernité

 

L’intelligence  a toujours été un sujet très discuté.

 

Le  « Maître mystérieux » en avance sur son temps, illustre la multiplicité des dons et connaissances réunis en un seul comme un tao du génie universel entre art et science.

 

Apprenez 7 principes scientifiques pour développer votre intelligencePar son exemple, cet équilibre entre intuition, innovation et raisonnement logique et mathématique, nous ouvre à la compréhension de la multi-dimensionnalité du potentiel humain ainsi qu’à la perspective d’une osmose favorisée entre hémisphère droit et hémisphère gauche de notre cerveau.

Pour quoi faire ? pour que chacun apprenne à avoir confiance en ses réelles capacités et à son propre génie créatif.

 

Êtes-vous droitier ou plutôt gaucher du cerveau, sachez que les 2 parties ne font qu’un. Elles ont leur raison d’être et sont également indispensables à l’expression d’une entièreté.


Nous traversons une époque qui en de nombreux points s’apparente à une « Renaissance ».  Accompagnées d’une technologie de diffusion massive de l’information, les découvertes les plus récentes de la science ont pour conséquence de transformer la représentation que nous avons de nous-mêmes et du monde.


Faites confiance à votre génie

 

On ne va pas se transformer en super génie en un claquement de doigt, mais j’insiste sur le fait que vous valez mieux que ce que vous en pensez.

 


Limités par le conditionnement des croyances sur nous-mêmes et sur la vie, nous sous-estimons nos capacités.
Nous ignorons généralement tout ce que nous sommes capables d’être et de faire, parce que notre véritable dimension créatrice reste en sommeil dans l’ombre.

Elle attend comme la belle de s’épanouir à la lumière d’un baiser comme une condition nécessaire à la stimulation du processus de vitalité, de croissance par l’expérimentation de nouveaux horizons qui embrasserait notre vraie nature.

Nous savons aujourd’hui que notre capacité d’apprentissage est sans limite, qui encourage et libère notre créativité.

Intelligence créatrice une dynamique universelle

Savez-vous que 95% des connaissances  actuelles sur les capacités du cerveau ont été acquises seulement au cours des 20 dernières années ?


C’est dire que l’accélération a été fulgurante et la percée du cerveau droit de l’innovation, de l’imagination se poursuit dans une société à résonance encore un peu gauche dans l’obsolescence des vieux schémas institutionnels.

La prise en considération de ces nouvelles données sur le potentiel humain remuent doucement les écoles, les universités et les entreprises.

Intelligence: le test de QI devenu obsolète


Ce test mis au point pour mesurer le quotient intellectuel, notre capacité de compréhension, de jugement et de raisonnement inventé par le psychologue français Alfred Binet a fait autorité en matière d’intelligence.

Aujourd’hui, il souffre de sérieuses lacunes qui lui font perdre son crédit.

Et là je ne vous cache pas ma joie !

Personnellement je n’y ai jamais cru à ces tests dont je pressentais déjà les limites, lors de petites conversations entre amis en mode « querelle de QI ».

  1. Le premier défaut de ce test est de considérer qu’à la naissance, l’intelligence est fixée et qu’elle ne peut pas évoluer.
    Et là je vous rejoins pour dire combien cette limite peut être débilitante de ne nous laisser aucune chance de développement et de progrès.

Mais des études ont montré que les efforts payaient et qu’avec un entraînement approprié ces résultats de QI pouvaient être améliorés.

Selon des études plus récentes, seulement 48% du QI dépend des gènes. Ce qui laisse 52% aux soins pré-nataux, à l’environnement, à l’éducation, et à l’apprentissage.


Ouf ! on respire. Nous avons une chance sur 2 de nous élever à autre niveau.

Le 2ème défaut de ce test du QI

consiste à croire que les compétences de raisonnements logiques, mathématiques et verbales sont les seuls critères valables pour mesurer l’intelligence.

Il a été largement mis en évidence que l’intelligence se mesure beaucoup plus difficilement que les savoirs et les compétences.

La théorie des intelligences multiples

Les critères de mesure du QI de Binet capotent avec la théorie des intelligences multiples proposée par Howard Gardner au début des années 80.

Cette théorie acceptée et reconnue aujourd’hui, dote chacun d’entre nous d’au moins 7 types d’intelligence.

L’intelligence n’est plus perçue comme une dimension statique, mais chaque individu ou forme d’intelligence peut être regardé comme une combinaison de facteurs dont l’équilibre assurerait l’efficacité.

La bonne nouvelle c’est qu’on peut développer son intelligence toute sa vie, avec l’avantage substantiel de renforcer ou de s’éduquer à différentes formes d’intelligences.

Les 7 types d’intelligence selon Howard Gardner

– L’intelligence logico-mathématique comme Stephen hawking ou Isaac Newton

– L’intelligence linguistique avec Shakespeare ou Emily Dickinson par exemple

– L’intelligence spatiale avec Michel Ange

– L’intelligence musicale avec Mozart, Beethoven

– L’intelligence corporelle ou kinesthésique avec Mohamed Ali

– L’intelligence inter-personnelle avec Nelson Mandela et Gandhi

– L’intelligence intra-personnelle avec Mère Teresa ou Krishnamurti

Aussi, contrairement aux idées reçues sur le vieillissement, notre cerveau s’améliore avec l’âge si on apprends à s’en servir correctement.

Si aucun humain n’a pu à ce jour explorer l’intégralité de son potentiel, on peut se référer au génie de ceux parmi les grands.

J’ai été curieuse de savoir comment Léornard de Vinci s’y prenait pour apprendre et vivre dans cette dynamique de progrès interdisciplinaire permanent.

comment apprendre à avoir confiance en son propre génie créatif en s'éduquaant à différentes formes de l'intelligence

D’après une étude basée sur des critères d’originalité, de vision universelle, de force et d’énergie, Léonard de Vinci arrive en tête d’un classement réalisé par Tony Buzan et Raymond Keene dans « the book of genius », un manuel pratique pour développer son génie personnel.

7 principes d’intelligence pratique de Léonard de Vinci

 

1. Curiosita : la curiosité

Elle est cette soif d’apprendre sans cesse et de mieux comprendre la vie.
C’est la dynamique de notre moteur de recherche, d’expérimentation et de découverte dans la perspective d’apprentissage continu qui répond au désir et au besoin de croissance, d’évolution.


  1. La demonstrazione : la vérification

C’est l’engagement à tester dans la pratique les connaissances, à persévérer dans la volonté d’apprendre de ses erreurs.
C’est apprendre et vérifier par soi même en appliquant, ce qui libère l’esprit des limites et des idées pré-conçues sur les choses pour apprendre à penser par soi-même.


On rentre dans une démarche scientifique, expérimentale.

  1. La senzationne : le ressenti, l’affinement continu des sens

pour magnifier au quotidien notre expérience. Léonard de Vinci considérait le raffinement des sens comme un moyen de se sentir plus vivant, d’enrichir nos expériences. Le développement des sens de façon consciente permet de toucher une profondeur d’expérience qui stimule la puissance du questionnement face à l’ambiguïté et à l’incertitude sur le chemin qui mène à la Connaissance.

4. Le sfumato : C’est la volonté d’embrasser l’ambiguïté, la paradoxe et l’incertitude dans l’art de la nuance qui a pour but de développer plus d’aisance face à la riche complexité de la vie d’où émerge tout équilibre et toute créativité.

5. Arte-scienza : la recherche de l’équilibre entre Art et science dans la pensée dite par cerveau global avec l’utilisation des 2 hémisphères gauche et droit du cerveau, l’équilibre entre raisonnement logique et intuition et imagination.

6. La corporalita : la corporalité l’équilibre Corps- Esprit
l’équilibre n’est pas qu’une question mentale. Il s’incarne à travers la corporalité, dans cette recherche d’alignement Corps-Esprit car le cerveau ne se trouve pas uniquement dans notre boite crânienne, il est réparti dans des cellules présentes dans l’ensemble de notre corps.
Cela se traduit aussi par cultiver l’ambidextrie, la grâce, la forme et l’élégance.

7. La connexionne : la connexion

C’est la reconnaissance et la conscience de l’interconnexion de toutes choses et des phénomènes. Si vous avez conscience que tout est relation, que rien n’est séparé et que vous voulez comprendre comment vos aspirations, vos rêves ou objectifs s’insèrent  d’ors et déjà en vous  pour prendre forme dans votre réalité, vous êtes en train d’appliquer ce principe d’interactivité.

Apprendre par l’imitation

L’être humain n’échappe pas à la règle de l’apprentissage par imitation commun à de nombreuses espèces animales, mais quand on est adulte, on peut choisir nos modèles au besoin et en fonction des domaines dans lesquels nous souhaitons développer une forme d’ intelligence et les compétences associées.

Les plus grands, quel que soit leur domaine de prédilection, ont aussi eu  leurs mentors.

On appelle cela « modéliser ».

Il est devenu évident qu’en s’inspirant de l’expérience pratique, des leçons apprises de ces hommes remarquables, on se donne des chances d’approcher les divines sphères de l’humain.

A votre créativité !

Invoquons notre « pote en ciel ». Il insufflera sa lumière à notre éphémère, que nous percevrons comme une parenthèse d’éternité parce que tout cela est inscrit en nous. L’intelligence créatrice est une dynamique universelle.

Quelques sources:

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9onard_de_Vinci

https://fr.wikihow.com/penser-comme-L%C3%A9onard-de-Vinci

http://psycha.ru/fr/freud/1910/vinci3.html

http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Personnalite/Articles-et-Dossiers/Etes-vous-plutot-cerveau-gauche-ou-cerveau-droit

https://en.wikipedia.org/wiki/Buzan%27s_Book_of_Genius

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge