Donnez du bon sens à votre énergie

Comment le sens de la vie est la direction de l'amour

L’existence a-t-elle un sens ?

Ce que vous et moi savons assurément, c’est que l’existence n’est pas toujours un long fleuve tranquille.

Tant que tout va bien, jamais ne nous vient à l’esprit la question du sens, ni de l’origine du bien dont nous jouissons parce que nous éprouvons le bien-être naturellement comme allant de soi.

Du sens des expériences déroutantes

 

On a le droit de se sentir parfois un peu perdu dans un méandre, en quelque part de cette immensité complexe.

C’est quand la souffrance surgit, sous quelque forme que ce soit, que dérouté, un sentiment de perte de bien nous pique : perte de contact, de vision, de direction… 


Gagnés par l’impuissance dans cette obscurité soudaine et indomptée, certains se mettent exceptionnellement à prier.

Dans les moments difficiles, même si on ne comprend pas ce qui nous arrive, une chose est sure, c’est qu’il y a une bonne raison, et nous sommes acculés, mis dans la nécessité de trouver l’issue.

Alors que faire quand on ne sait plus où on en est,
qu’on a oublié de réfléchir, ou de se rappeler où on voulait aller ?

 

Décidez du sens de votre vie

Si vous pensez que votre situation est désespérée et que la seule réalité à laquelle vous devriez faire face est votre angoisse, vous avez raison, si c’est ce que vous pensez.

 « Vous devenez ce à quoi vous pensez le plus souvent » dit Earl Nightingale

A quoi pensez-vous le plus souvent ?
et dans quelle mesure cela vous est utile pour vous en sortir, pour enrichir et servir positivement votre vie ?

Ce n’est pas de savoir si une chose est vraie qui importe, mais son influence sur la manière dont vous vous sentez quand vous y pensez.

Alors concrètement, entre le poison des idées noires, et le doux nectar des pensées joyeuses, des souvenirs heureux, que choisissez-vous ?

Nous croyons souvent que nous n’avons pas le choix de notre état émotionnel parce que nous avons pris l’habitude de subir les choses et les événements.

Vous pouvez décider du sens de votre énergie et de votre vie.

Laquelle de ces 2 possibilités vous paraît faire preuve de bon sens à vous aimer dans la joie et le sentiment d’être pleinement vivant face à la mort elle-même ?

A partir de là, quoi qu’il arrive, vous pouvez décider de la tournure que prendront les événements de votre vie :

  • Vous pouvez amplifier tous vos agréables en vous sentant reconnaissant pour cela qui contribue à votre bien-être.

  • Vous pouvez modifier et tourner tous vos désagréables à votre avantage, en transformant vos impressions par le maniement de votre énergie.

    En d’autres termes, vous pouvez améliorer la manière dont vous vous sentez en vous dirigeant vers les objets, pensées, souvenirs, vision ou croyances joyeuses qui vous font du bien, que vous aimez.

  • Vous pouvez vous entraîner à créer le sens de votre existence et choisir les bonnes croyances qui le soutiennent.

  • Elles sont autant de promesses infaillibles de succès dans l’apprentissage de votre art d’Être et de vous mettre bien en toutes circonstances.

Que sait-on du sens de l’existence ?

Comment choisir la tournure que prendront les évenements et créer du sens dans notre vie

Vous connaissez cet argument selon lequel aucune preuve d’un sens à l’existence humaine n’a été révélé par la science, ni de l’existence de Dieu ; argument auquel on oppose que les preuves du contraire n’existent pas non plus.

Ça me fait penser à la citation de Gandhi.

«  Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n’est pas impossible que tout le monde ait tort »

Une chose peut être bonne, faire sens pour vous alors qu’elle est tout le contraire et n’est pas vraie, ou même n’existe dans le monde de l’autre.

Alors pourquoi perdre son temps et la raison à chercher à savoir si une chose est vraie, pas vraie, qui a tort ou qui a raison ?

Ce qui compte vraiment est ce que vous vivez, ce que vous connaissez de l’intérieur, mais plus important encore est de vérifier par vous même votre capacité à vous créer un bonheur intérieur.

Vous ferez la preuve vivante par vous-même de la mélodie joyeuse que vous ferez résonner en vous, même si les autres ne l’entendent pas.

 

La dimension affective du sens

 

Quand des peuples « primitifs » ont été soumis au choc de la civilisation, que s’est-il passé ? ils ont dépéri, arrachés à la dimension affective de la nature, et des traditions spirituelles qui donnaient du sens et de l’espace à l’épanouissement de leur véritable identité.

Quand quelque chose résonne puissamment en vous, que vous ressentez ce désir comme un appel de la terre-mère et du cosmos, il ne peut que prendre sa place et tout son sens au cœur même de votre vie, même si au voisin ou à votre frère cela ne dit rien.

Il y a beaucoup d’amour dans l’élan vibrant d’énergie rattachée aux plus beaux rêves, aux grandes causes et idées, aux projets, aux hautes pensées et visions.

C’est l’onction à la plus belle expression de notre créativité pour donner du sens et un goût divin à notre traversée.

Tout cela traduit un vrai besoin humain de nourrir avec affection des valeurs, un pourquoi, et la dimension d’une identité profonde et spirituelle qui donne à notre énergie la direction de l’Amour.

Autre source à découvrir : Frédéric Lenoir dans Psychologie

Incoming search terms:

  • j\ai enqueté au sujet du soi disant chainon manquant du singe vets l\homme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.