La vie aime l’action

la différence entre le souhait et l'engagement dans l'action

Votre vie entière se compose des actions que vous avez menées, des attitudes et comportements que vous adoptez et de leurs effets ou conséquences.

 

Une chose est certaine, c’est que si vous ne faites rien, si vous ne posez pas d’actions concrètes dans le sens de ce que vous désirez, pour améliorer un aspect de votre vie ou pour globalement la changer, c’est extrêmement simple, il ne se passe rien ; vous n’obtenez rien.

Je ne vais pas attendre le jour de l’an pour vous rappeler que, quelles que soient vos bonnes résolutions et intentions, sans actions vous n’allez nulle part.

 

N’ attendez pas d’être prêt, préparez-vous dans l’action et la répétition.

ça me rappelle aussi cette sentence devenue populaire dans le milieu du blogging

 » Mieux fait que parfait « 

De vos premiers pas dans cette existence jusqu’au moment où vous êtes parti du domicile familial en passant par votre première brasse où vous vous êtes littéralement jeté à l’eau,  vous êtes passés à l’action.
Au moment de votre premier examen, quand vous avez déménagé, démissionné, quand vous avez parlé à cet inconnu, exprimer vos sentiments…..Vous avez  pris le risque de progresser et préféré  à  votre routine de sécurité, la nouveauté.

 

C’est dans l’action que vous prenez de l’élan, de l’assurance.
Vous ouvrez des portes, découvrez de nouvelles perspectives, des possibilités inédites d’expansion de votre propre  univers.

 

Vous choisissez de regarder le monde rempli d’opportunités que vous saisissez. Vous rencontrez de nouvelles personnes, de nouveaux éléments se présentent  qui viennent enrichir votre expérience.

C’est dans cet état d’esprit d’ouverture, de plus grande confiance en vous et en la vie, que vous affirmez librement par des actions vos choix.

C’est vous qui créez votre expérience.

 Dysfonctionnements  en action

Bien que souvent nous sachions ce qu’il y a à faire,  nous perdons beaucoup de temps à l’éviter.

Les stratégies de l’égo sont très élaborées à cet effet.

Certains de nos  penchants  bien connus constituent des freins redoutables au changement, à l’action créatrice,  à la démarche constructive.

Les processus mentaux d’évitement de l’action.

Combien de fois , je  me surprends encore moi-même  en train de me défiler  pour échapper au stress d’une nouvelle situation, de quelque chose  qui vient me troubler, et fuir la peur elle-même , celle d’être rejetée,  d’échouer ou de réussir.

Dans ce cas, rien de plus facile, je ne fais rien comme ça au moins on est tranquille, je n’ai plus peur et il ne m’arrivera rien non plus, c’est sur.

Tout cela vient menacer le confort ronflant de mes habitudes qui me cantonnent surement  en terrain connu, un peu plat à mon goût pourtant de l’action, et où je ne me donne aucune chance  d’intensifier mon rapport à moi-même et au monde, de me révéler sous d’autres latitudes, de développer de nouvelles aptitudes et le plein potentiel de mon humanité.

 

  • Si vous n’êtes pas engagés, déterminés à agir,  si vous ne voulez pas faire ce qu’il y a faire, votre mental est entièrement dévoué , prêt à vous servir sur un plateau toutes les excuses  possibles et imaginables  auxquelles vous vous attachez et qui constitueront les limites que vous  choisirez, celles de vos horizons habituels.
  • Cet aspect psychologique s’associe systématiquement à une forme de paresse et  de mauvaise foi, ou de faible volonté.

Vous pourriez aussi beaucoup parler et ne rien faire de ce que vous dîtes.

• La tendance très répandue, acolyte dérivé de la précédente qui est celle de remettre toujours au lendemain ce qui peut être fait immédiatement, le jour même.

  • La peur bien sur, mère de tous les évitements sur tous les plans.

Cette  peur-racine subconsciente de la mort, de l’inconnu qui nous enferme dans des situations d’illusoire sécurité au détriment de l’amour, de la conscience et de la vie libre dans son mouvement.

Toutes les autres peurs en sont dérivées.

La peur d’être rejeté est grande alors que nous avons aussi cette tendance à nous évaluer en fonction de notre acceptation ou de notre refus  par les  autres.

Toutes nos difficultés sont souvent vécues comme une forme de rejet qui met à mal l’image que nous avons de nous-mêmes.
On se raconte alors qu’on ne vaut rien, qu’on n’est pas dignes d’être aimé, qu’on n’est pas assez ceci ou cela…

J’ai eu  la chance  de pouvoir m’exercer à gérer cet aspect là quand, à une époque je mettais mon talent au service d’un institut parisien pour réaliser des enquêtes au domicile des particuliers  en faisant du porte à porte.

Je vous assure que je ne pensais pas  un jour faire du porte à porte ni même en être capable. J’ai eu peur. Le plus difficile c’était de s’y mettre, de taper à la première porte, de tenter ce premier coup. Une fois lancée,   je prenais de l’assurance et devenais même perspicace dans mon accroche.

C’est bien simple.Si je n’y allais pas, je ne me donnais aucune chance  de faire un interview, ni même d’être payée.

Bien sur j’essuyais des refus, parfois des insultes, mais j’étais à bonne école pour apprendre qu’un refus, une insulte même était possible à gérer en toute sérénité, même si au début mon ego grinçait un peu.

J’ai appris dans ces circonstances à ne pas laisser certaines émotions me dominer et me voler l’énergie de la réussite qui allait frapper à la porte suivante.

Sur un plan plus personnel, les choses se compliquent un peu.

Là encore ne rien tenter  sous prétexte d’échecs cuisants répétés et interprétés comme autant de messages de rejet, ne mène  pas à la rencontre tant désirée.

Vous êtes libre de renoncer. Dans ce cas, ne vous attendez pas à des miracles.

Je vous invite à lire ou à relire « l’énergie de la résolution »

 Attr’action

 

Dans le mot attraction, il y a action.
Pensez-vous qu’il s’agisse d’un hasard ?

Vous pouvez attirer à vous ce que vous voulez mais n’allez pas croire que vous n’avez rien à faire pour y arriver.

S’il suffisait d’attendre les bras croisés  pour que les choses se passent, ça se saurait.

Celles et ceux qui réussissent à maitriser la loi d’attraction se sont engagés à faire ce que les autres ne veulent pas faire.

  • Confrontez-vous  honnêtement à votre propre réalité  et acceptez le fait que si vous n’avez pas ce dont  vous rêvez sans même vous l’avouer, c’est que vous ne faites pas ce qu’il y a à faire.
  • Se remettre en cause régulièrement; s’interroger revoir, revisiter sa manière de penser.
  •  Évaluer là où vous  en êtes vraiment  dans votre vie.
    Notez  et examinez les domaines  qui ont besoin de votre attention, de  votre énergie, non pas selon vos souhaits mais selon les faits.
  • Décider de 2 ou 3 actions dans chaque domaine que vous pourriez mettre  en place rapidement afin d’apporter les corrections qui s’imposent à un meilleur équilibre dans votre vie. Ça en vaut la peine.
  • Passez à l’action et vous verrez ce dont vous êtes capable, vous serez surpris.

Vous montrez concrètement votre détermination, votre volonté à l’Univers, à la vie, à Dieu lui même. Vous faites des choix clairs, vous vous  aidez vous-mêmes,  et parce que vous avez choisi l’amour au delà de la peur, la vie. le ciel vous aide.

Persévérez ! Je vous le dis, je me le dis.

Prenez le risque de voir la vie littéralement vous combler de ses cadeaux.

téléchargez gratuitement  » 21 citations magiques pour Agir »  commentées par Vincent Delourmel du site  « Les secrets.com »

 

 

Une réflexion sur “ La vie aime l’action ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge