Loi d’attraction : le résultat des cours

Comment, quand vous utilisez la loi d'attraction, vous donnez votre pleine puissance à une possibilité

« Loi d’attraction vs le pouvoir de l’attraction » ou le jour où David Komsi m’a inspirée

Avant de pouvoir ce que l’on veut, à supposer qu’on sache déjà ce qu’on veut, on ne sait rien de ce que l’on peut vraiment, c’est comme çà qu’on attire sans le savoir toujours des choses, celles qu’on CROIT.

Vous connaissez cette expression  » on ne fait pas ce qu’on veut dans la vie ». Hé bien Jules Renard a suggéré de remplacer le verbe vouloir par pouvoir:  on ne fait pas toujours ce qu’on peut .

Et on peut beaucoup parfois, sans le savoir.

Après un bilan  non exhaustif des événements marquants qui ont jalonné ma vie, je peux dire que  je ne voulais pas toujours ce qu’en fin de compte j’ai obtenu, pas plus que je ne me souciais des conséquences des directions que j’avais prises.

Un jour, par l’intermédiaire de Claude Cléret,  passionné de développement personnel et de spiritualité, je prends connaissance de David Komsi, et de son livre « Le pouvoir de l’attraction ».

J’y trouve l’esprit  et le goût  d’attirer de nouvelles choses dans ma vie. Je suis enthousiaste à l’idée  de vibrer de nouvelles perspectives.

Puis c’est dans la MGK, méthode de numérologie de guérison karmique de Janette Bernissan , qui recèle des trésors, de nombreux outils de développement que je découvre la série de 7 audios de l’attraction de David.

Je me laisse guider par sa voix, et l ‘énergie de l’information me transporte.

Mais parce que nul n’est sensé connaître d’entrée toutes les erreurs possibles avant d’être sage, on doit souvent faire les frais de nos propres expériences.

Et il n’existe pas de véritable raccourci pour comprendre que, sans savoir où on allait, on est allé trop loin.

Christophe Colomb a raison quand il dit qu’on ne va jamais si loin que quand on ne sait pas où on va »

 Je n’imaginais pas le chemin que j’allais parcourir 🙂

learning-1

Avec  la loi d’attraction, et seulement la moitié du secret, sans savoir vraiment où vous allez, vous pouvez déjà faire des bornes et voir du paysage.

Cela peut vous mener loin, parfois là où vous n’auriez pas choisi d’aller, si votre vue avait été plus longue et claire dès le début.

C’est le risque et pas des moindres.  Cela peut aller jusqu’à mettre votre vie en danger.

Je ne dis pas cela pour vous alarmer et les probabilités pour que cela vous arrive sont assez mince si vous n’avez pas le cœur intrépide, aventurier de l’extrême.

Pourtant sans aller si loin,  vous pouvez être victimes d’émotions funestes, de toute sorte de choses auxquelles vous êtes collés, ou qui vous collent, et qui n’en constituent pas moins une entrave à votre vraie vie.

  • Mais la loi d’attraction fonctionne que vous en ayez conscience ou pas, vous n’avez pas besoin d’y croire, ni de savoir qu’elle existe. 

 

  • La loi d’attraction ne vous dispense ni de l’action, ni de la responsabilité de vos choix.

 

  • L’erreur avec la loi d’attraction consiste aussi à négliger cette rencontre  avec les parties les plus élevées et sages de nous-mêmes afin d’en obtenir la guidance et faire des choix plus éclairés.

Quand j’ai voulu changer de vie, je ne voyais pas très bien la direction à prendre,  ni par quoi j’allais commencer, aussi à cause de mes nombreux centres d’intérêts.

L’inconvénient du flou artistique

loi-dattraction-mes-affinites-et-errances-electives
Qu’est-ce que je voulais ?
Puis, là où d’autres ont peut-être souhaité obtenir 1 million d’euros, je choisissais de me remettre au piano, alors que je n’avais pas de piano.

En dépit du fait que je ne savais pas comment j’allais faire, mon énergie bouillonnait  de s’exprimer dans ce domaine. J’avais des idées qui ne demandaient qu’à vibrer sur un clavier.

Un piano aurait été parfait.
Mais j’en ai rajouté :

« Je veux progresser au piano, jouer et partager ma musique ».

 J’y croyais, pourtant, j’allais comprendre comment un flou artistique avait la plupart du temps dirigé ma vie.
C’était ça ma vraie leçon.

 

J’ai donné ma pleine puissance à cette possibilité, mentalement, aussi dans l’action, et en m’abandonnant  à son incontestable vérité.
Chaque jour, j’ai nourri  la certitude que  l’Univers, la Vie me soutenait.

J’ai été vague, mais non sans ardeur, aussi à mon désir de progresser.
et  j’ai obtenu ce que je voulais jusqu’à un certain point.
Mais après, la vie continuait à me faire des propositions, et je devais faire sans cesse de nouveaux choix.

Rien ne m’obligeait à dire amen à tout ce qui se présentait, pourtant je restais  vulnérable face à ce qui m’arrivait.
Ne sachant pas exactement où j’allais, je devais aussi apprendre à mettre un terme au jeu des possibilités pour ne pas en être le jouet.

C’est souvent parce qu’on n’a pas su dire non à un moment donné, ou dire stop quand il était encore temps, qu’on en arrive à s’empêtrer dans un rêve qui ne nous appartient pas ou plus.

Je vous résume comment, de fil en aiguille, dans le jeu de l’attraction, on s’est retrouvé mon piano, mes idées et moi à servir le projet d’un autre, dans lequel je pouvais progresser au piano, joué et partager ma musique.

Apprendre à utiliser la loi d'attraction à son avantage s'intègre à un processus de transformation

 

Le jeu des circonstances, des choix et leurs conséquences

J’étais bien décidé à sortir de chez moi.

Comme je n’avais rien écrit de bien précis sur cette portée,

 

  • Un soir, les circonstances me mettent en relation avec un professeur de musique, qui lui, va s’en charger: faire les arrangements de 5 thèmes de ma composition personnelle  pour les jouer dans le cadre de manifestations culturelles.
    C »était  tentant, il faut bien le reconnaitre.
  • Un jour, l’idée me vient de passer par là où je ne suis pas allée depuis des mois, et j’y trouve le piano de mes rêves au prix parfait.
    J’étais inspirée.
    Des idées  étaient là, venues de je ne sais où et j’ai composé ces 5  nouveaux thèmes.  là, j’étais à ma place.
  • Dans la foulée, les choses s’enchainent.
    On me propose de jouer les parties rythmiques dans un big band pour un concert. J’hésite, car j’avais déjà fait l’expérience d’une grande formation. Et après l’engouement des débuts, je n’avais que peu d’espace pour m’exprimer et évoluer.
    Le big- band ? Était-ce bien cela que je voulais ?  mais  je me laisse tenter par le challenge.

 

  • Je me recolle au solfège  pour travailler les partitions, et je suis assidue aux répétitions.

Mais l’expérience, au bout du compte, se révèle limitante et  frustrante. Je sens que je me fourvoie. Cela m’ennuie, et les ennuis commencent.
Le soir du concert venu,  la contrainte est à son comble.
Et c’est bien connu, là où il y a de la gène, il n’y a pas de plaisir.

Quand finalement j’ai dit stop aussi aux arrangements en cours.
J’avais fini d’être arrangeante.
J’avais progressé au piano, joué,  et failli partager ma musique.

Et puis après !  Était-ce bien cela que je voulais ?

 

 Arrêter de se faire balader dans le jeu de l’attraction ? les errances électives

Il y a bien une chose à retenir, que j’ai vérifié du processus avec la loi d’attraction, c’est celle-là :

Si vous ne savez pas qui vous êtes vraiment et où vous voulez aller, quelqu’un ou quelque chose dans votre errance le définit pour vous.

Alors c’est quoi les errances électives ?

  • Les errances électives  sont des tendances qui séduisent la personnalité. Ce sont des choses par lesquelles on est tenté et qui appartiennent souvent à des mémoires, au passé.
  • A  partir du moment où vous  leur donnez de l’intensité, elles prennent corps dans votre vie.
  • Mais c’est pas vous qui les dirigez, C’est elles qui vous promènent, agréablement parfois dans la trame  qu’elles tissent  des circonstances.
  • Certaines associées à une qualité, à un don peuvent vous servir si vous savez les canaliser au service de votre vie, alors que d’autres vous desservent irrémédiablement.
  •   Vous les avez juste nourries, ranimées . Sous leurs influences, vous prenez des vessies pour des lanternes.
    Elles tracent votre route, alors que vous croyez savoir ce que vous voulez.
  •  Et on peut rapidement se retrouver à  subir ce qui ne nous intéresse pas, ou plus.
  • Pourquoi ?  Parce que tant qu’on n’est pas au clair avec qui nous sommes vraiment et nos vrais besoins, tant qu’on ne se réveille pas,  l’énergie du vieux domine et les vieilles habitudes mentales.  Et les anciens schémas du passé vous recollent de façon systématique à ce que vous ne voulez pas ou plus.

A quelques détails près, vous êtes dans la répétition d’un scénario que vous connaissez déjà.

La responsabilité des choix : attacher votre pleine puissance à votre Être ou à votre Ego

C’est vrai qu’on peut être tenté par beaucoup de choses dans la vie.
Ainsi, on accumule des expériences, et ce faisant, on peut perdre son temps.

 

Ces choses peuvent sembler plaisantes à priori, mais ont-elles le   pouvoir de nous rendre vraiment heureux ?
Ces choses nous rapprochent-elles de notre vrai but spirituel ?

On se retrouve dans une situation toujours du fait de nos choix conscients ou pas.

Si on veut changer les choses en mieux,
on doit faire de meilleurs choix. Cela implique de devenir meilleur.

Et on ne peut pas changer sans révolutionner d’abord sa pensée, son mental. Nous avons besoin d’un nouveau système, de remplacer les vieux disques rayés qui sous tendent nos erreurs et nos errances.

Au jeu de l’attraction dans la vie,
vous obtenez toujours des résultats.
Si ce n’est pas ceux dont vous aviez rêvé,
il faut aller identifier, changer la cause pour changer l’effet.

Une dernière  chose essentielle à ce sujet :

Derrière un désir ardent, il y a cette force motrice, ce feu auquel on peut aussi se brûler, et d’un désir devenir le jouet.

Les pouvoirs d’un mental optimisé sont indéniables.
Mais tout dépend  toujours de ce que vous en faites.
A quoi  attachez-vous votre pleine puissance ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une réflexion sur « Loi d’attraction : le résultat des cours »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge